Microphones Ehrlund, à jamais…

In Expérience by Ehrlund FranceLeave a Comment

Microphones Ehrlund, à jamais… 1 mars 2021
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ehrlund_blk.png.

Notre premier épisode mettait en scène Göran Ehrlund à travers un court sketch promotionnel et quelques références de culture pop française, suédoise et anglo-saxonne. Dans ce nouvel épisode, au-delà de l’hommage final rendu à Stanley Kubrick (voir en toute fin du film), nous avons demandé à un artiste « underground » français (qui a réalisé le court d’animation seul, « fabriqué à la main »… en quelque sorte) de réaliser pour nous une œuvre où le cahier des charges était le suivant : mentionner la marque « Ehrlund » (prononcé à la Suédoise : « Airlounde ») et replacer notre microphone dans un environnement de la culture pop contemporaine tout en mettant en scène l’inventeur de la membrane triangulaire, Göran Ehrlund, qui n’a pas hésité à prêter son image et jouer de sa propre autodérision.

La membrane triangulaire est une technologie unique (et brevetée), nous ne pouvons pas en présenter toute la singularité à travers une séquence publicitaire traditionnelle où la capture sonore initiale resamplée par le diffuseur et forcément dénaturée. Un microphone Ehrlund, dont l’atout majeur est cette capacité à capturer des détails sonores insignifiants à très haute résolution s’écoute, se teste, s’expérimente…

Notre démarche ici, pour ceux qui se poseraient des questions sur l’objet/ovni culturel présent, est de sortir du paradigme communicationnel classique et de proposer une autre lecture plus en adéquation avec les médias numériques d’aujourd’hui.

Du contenu à haute valeur artistique ajoutée avec de nombreuses références à découvrir, dont certaines au cœur des enjeux sociétaux actuels.

« Faire sonner le vrai », c’est surtout l’idée que notre microphone, à travers sa membrane triangulaire et sa réponse en fréquence très étendue, ne trahira jamais toute l’amplitude de votre talent et ni ne cachera vos faiblesses ; des faiblesses… ou plutôt ce cachet d’authenticité qui rend chaque performance humaine unique.

Leave a Comment