Talia Lahoud : la voix libanaise pleine d’espoir d’un pays au bord d’une détresse économique sans précédent

In On Air by Ehrlund FranceLeave a Comment

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ehrlund_blk.png.

Talia Lahoud, il y a un peu de magie dans cette histoire… des débuts dans une cage d’escalier, une foule digitale qui grossit chaque jour un peu plus (+200k abonnés) des rencontres numériques, un label connu qui fait le guet…

Talia, nous l’avons connue immédiatement après le drame qui secoua fortement le Liban, son pays. L’explosion tragique du navire qui provoqua de nombreuses victimes et des dégâts matériels considérables fut l’occasion, un peu douteuse avouons-le, de nous pencher au chevet du pays du Cèdre… le temps d’un like en forme de coeur.

À ce moment-là, la « petite » Talia chantait « Li Beyrut » (pour Beyrout), une reprise de Fairuz, la légende libanaise de la chanson. Nous fûmes surpris par l’intensité émotionnelle dégagée de son interprétation, mais bien plus encore, que l’adolescente jouait et chantait dans une cage d’escalier à peine éclairée, et filmée par son smartphone. Nous l’avions contactée à ce moment-là, afin de connaître ses motivations…

Entretemps, Talia qui chante en arabe, en anglais et en français possède une belle reconnaissance d’estime au Moyen-Orient et dans la péninsule arabique, mais également des quatre bouts du monde qui lui offre chaque jour des marques de sympathie. Un label connu (dont nous tairons le nom à des fins discrétionnaires) commence déjà à tournoyer autour de Talia et lui promet de revenir vers elle… Un patronage suggéré lui permet également d’acquérir un MacBook… et voilà qu’un colis inattendu, en provenance de France, arrive… « L’unboxing » devait être mémorable… cela devait sentir un peu le pin sylvestre de Suède et le parfum des circuits SSL2+ lorsqu’ils sont neufs et dégagent une petite touche de silicium odoriférant.

Nous souhaitons un franc succès à Talia Lahoud et espérons que son pays, le Liban qui en a vu d’autres, recouvre rapidement son prestige d’antan, que se rallume sa lanterne et que ses portes s’ouvrent grandes ouvertes.

Leave a Comment